x
Le site des alternatives énergétiques

La géothermie par forage

le 07/05/2010 à 11:55:32

Le terme géothermie est souvent employée dans ce cas particulier. Il s'agit de faire un forage suffisamment profond pour maintenir une température constante dans une habitation, un groupe d'habitations, un élevage ou une serre, pour produire de l'électricité et beaucoup d'autres secteurs industriel. On distingue souvent trois grands types de systèmes géothermiques : basse température (entre 4,5 et 120 mètres de profondeur), haute température (au-delà) et très haute température qui nécessite un emplacement particulier.

Géothermie peu profonde à basse température

Au dessous de 4,5 mètres, la température est constante (environ 11,5°C) et augmente de 4°C tous les 100 mètres. Ces valeurs sont variables d'un endroit à l'autre. Il faut dans un cas comme celui-ci utiliser une pompe à chaleur si on veut augmenter la température d'un bâtiment mais cela peut aussi convenir en échange direct pour maintenir une habitation hors-gel ou maintenir une certaine température dans une petite serre.

Géothermie à haute température

On utilise dans ce cas-là, l'augmentation de 4°C par 100 mètres pour arriver à la température désirée, l'échange thermique se fait de manière directe mais l'installation est hors de prix pour la plupart des particuliers. Mais il est possible de se servir d'une source chaude comme c'est le cas à Chaudes-Aigues.

Géothermie à très haute température

Ce procédé nécessite un sol qui soit particulièrement chaud. C'est le cas sur les zones de rifts comme en Islande, en Afrique de l'ouest, au Japon ou encore en Nouvelle-Zélande. L'eau qui peut être sous pression (naturellement ou artificiellement) permet toutes sortes d'utilisation grâce à la chaleur ou à la puissance de sortie.



géothermie , forage , profond , haute-température








Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net